www.jaimaplace.com

Languages

«Il faudrait une élection fédérale!» dit Mario Bédard

Le Soleil - (Québec) Selon le comptable Mario Bédard, instigateur du projet J'ai ma place, qui vise à financer une partie des coûts d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel à Québec par la vente de droits sur les sièges, il faudrait des élections fédérales pour que les partis politiques mettent sur la table le montant qu'ils sont prêts à accorder à un nouveau colisée.

«On l'a vu aux élections provinciales : Jean Charest a promis 50 mil­lions $,  ensuite Pauline Marois a promis 50 millions $, puis Mario Dumont a promis 60 millions $! Avec des élections fédérales, les partis n'auront pas le choix de mettre un montant sur la table. On verra alors ce qu'ils ont dans le ventre!», a déclaré M. Bédard.

La sortie de Mario Bédard fait sui­te aux déclarations ambiguës du président du Conseil du Trésor du Canada, Stockwell Day au sujet de l'aide que son gouvernement serait prêt à apporter au projet de nou­vel amphithéâtre.

Dans un article du quotidien The Gazette paru vendredi sur Internet, le journaliste Hubert Bauch écrivait que Day avait suggéré que Québec devrait avoir les moyens de bâtir un amphithéâtre par ses propres moyens et qu'il ne fallait pas s'attendre à voir le gouvernement fédéral investir dans le sport professionnel.

 

 

Dans la version papier du journal hier, les mots utilisés étaient toutefois un peu différents et Day suggérait plutôt que Québec pouvait ramener une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) par ses propres moyens et que de l'argent fédéral pourrait possiblement servir à financer un amphithéâtre du calibre de la LNH.

L'architecte positif

Samedi, l'architecte François Moreau, qui a conçu les plans du projet J'ai ma place et a assisté à l'allocution de Stockwell Day à Montréal, restait d'ailleurs positif quant à la possibilité de voir le gouvernement conservateur investir dans le projet.

«J'ai présenté notre projet à M. Day comme un moyen de remplacer une infrastructure vétuste, pas comme une façon d'ame­ner une équipe de la LNH à Québec, et je crois qu'il a bien compris. Il a été très réceptif. Il m'a dit qu'il fallait que le privé soit mis à contribution, et c'est le cas dans notre projet», a commenté M. Moreau en faisant référence aux 11 millions $ que son groupe a recueillis par la vente de droits sur les sièges du futur amphithéâtre.

 

«C'est sûr qu'il reçoit toutes sortes de pressions de la part de gens qui veulent ramener la LNH à Québec et d'autres groupes ailleurs au Canada qui veulent de nouvelles infrastructures sportives, alors il semble vouloir être prudent», a-t-il conclu, conscient du fait qu'il reste toutefois encore beaucoup de travail à faire avant d'obtenir un engagement ferme du gouvernement canadien.

 

ADRESSE

979 rue de Bourgogne, suite 545
Québec, Qc
G1W 2L4

Benefits of taking a seat :

  • You will have access to a presale for your seat for every show, match or event taking place in the new amphitheater.

  • You will own the seats for life.

  • You can bequeath your seats.

  • You can sell your rights on your seats.

  • Together, we give ourselves the opportunity to obtain an NHL team or the Olympic games.